Démarche

Tony Echavidre réalise toutes les étapes de fabrication jusqu’aux vernis à l’huile, élaborés selon d’anciennes recettes réinterprétées au besoin de ses créations. La maîtrise de toutes ces étapes lui permet de contrôler et d’assurer une qualité homogène sur ses instruments. Soucieux de créer des instruments qui se bonifient dans le temps et dans les mains du musicien, le luthier porte une attention toute particulière au maintien d’une qualité constante du plus haut niveau en utilisant exclusivement les meilleurs matériaux; de ce fait, il lui est possible de construire qu’un nombre limité d’instruments chaque année.

 Plusieurs paramètres sont établis avant l’élaboration d’un nouvel instrument, tel que la projection, la richesse de timbre, la texture sonore mais également l’ergonomie et le confort de jeux. Comme chaque musicien et chaque projet sont uniques, il est nécessaire de proposer un large choix de bois et de modèles différents le plus souvent inspirés des maîtres italiens du XVII et XVIIIème siècle.

Tony Echavidre est très attentif au suivi de ses instruments afin que leur qualité évolue de me manière optimale. Il reçoit sur rendez-vous dans son atelier à Bordeaux ainsi que dans le local du CLAC à Paris, où ses instruments sont exposés parmi une sélection des œuvres du collectif.